Vous êtes ici : Accueil » Blog » Une première pour des chiens des rues au Maroc.

» Une première pour des chiens des rues au Maroc.


Une première pour des chiens des rues au Maroc.

Pour la première fois au Royaume, des habitants d’un village charmant au sud du Maroc, Douar Bolborj, à une trentaine de kilomètres d’Agadir, près d’Ameskroud, a demandé une aide inhabituelle à notre Association.

C’est une histoire qui a commencé il y a quelques mois dans ce village, les villageois se sont rendu  compte que leurs chiens mourraient empoisonnés depuis quelque temps et ils ont fini par constater un jour qu’ils n’avaient plus de chiens.

A partir de ce moment, ils ont commencé à voir que leur bétail disparaissait. Ils ont alors fait le rapprochement entre la perte de leurs chiens et le vol de leurs chèvres et leurs moutons dans leurs troupeaux.

Il n’y avait plus de chiens pour prévenir de la présence de voleurs de bétail et pour dissuader ces intrus dangereux  pour la population.

Ces éleveurs désemparés ont fait une demande inhabituelle à notre association le Cœur sur la patte. Ils ont demandé une vingtaine de chiens, stérilisés et vaccinés pour défendre leur village, afin de combler le manque de leurs chiens gardiens.  Comme le dit le diction : La nature n’accepte pas le vide.

L’association a répondu à leur demande le vendredi 10 mai 2017, les villageois étaient là au foyer qui a été aménagé grâce à une convention avec la Commune d’ Agadir, pour prendre en charge leurs chiens,  qui leur ont été remis, en présence de Madame Dr Amal El Bakkali, Vice-présidente de la Commune d’Agadir, chargée du Bureau Municipal d’Hygiène . Chaque nouveau propriétaire a reçu le chien qui lui était destiné,  avec son carnet de vaccination, un collier, une laisse, un seau de croquettes, et toutes les recommandations utiles pour leur prise en charge.

Les villageois de Douar Bolborj ont exprimé tous leurs remerciements à la Commune d’Agadir pour son aide précieuse dans leur désir de retrouver la sécurité dans leur village, grâce au don de ces chiens vaccinés et stérilisés par la ville d’Agadir.

L’association a accompagné les chiens jusqu’à leur destination finale et a été très satisfaite, des conditions de vie préparées dans ce village charmant, avec de beaux jardins ou vont désormais vivre ces chiens en liberté.

La fondatrice de notre association,  Madame Michèle Augsburger elle  a été très heureuse de constater que les habitants du Douar Bolborj ont compris l’utilité de laisser les chiens en liberté afin qu’ils puissent effectuer leur travail de protection d’une façon optimale . Les chiens ne sont pas de simples « clochettes d’alarme » qu’on attache à vie afin qu’ils nous préviennent.  Privé un chien de sa liberté, c’est manquer de respect à un être vivant.

En conclusion, depuis des décennies, le chien est le meilleur ami de l’homme, chien gardien, chien chasseur, chien thérapeute, ect… c’est pour cette raison, de prise de conscience, que l’association le Cœur sur la Patte a choisi d’appeler sa campagne de vaccinations et de stérilisations des chiens des rues « Par respect pour l’ami le plus fidèle de l’homme ».

Discussion

Laisser un commentaire




*